Mes derniers articles

La cerise
La cerise

La Saint Valentin se perd ?

La St Valentin ! C’est un moment qui arrive toujours avec son lot de questions concernant les idées de cadeaux. Quelle sera LA bonne idée pour ne pas apparaitre comme trop conventionnel ?
Bien sûr en tant que séducteur (trice), on tente de se démarquer, faire preuve d'originalité et surtout ne pas se tromper Il existe de nombreux cadeaux sympathiques mais chacun d'entre nous ne dispose pas du même budget. 
Le cadeau idéal est un cadeau qui laissera un joli souvenir pour longtemps, c'est cela le plus important. Il reste encore quelques jours de soldes, profitez en pour ne pas vous ruiner... Et n'oubliez pas que vous avez toutes les cartes en main pour faire plaisir !
La Cerise et ses annonceurs vous ont réservé les pages 6 et 8 pour guider vos choix. N'hésitez pas à vous en inspirer...

Alors JOYEUX VALENTIN !


La chronique de l’écrivain Confiance

a vieille dame n’ose pas s’asseoir dans son fauteuil. Elle perçoit qu'il est là, et que cela ne va pas lui plaire. Il est présent, c'est obligé ; ce n'est pas parce qu'il est mort qu'il va la quitter. Alors son fauteuil, c'est sacré !
Mais ne plus le voir devant elle, assis, lisant tranquillement et répondant par quelques mots à ce qu'elle lui dit, cela la fait pleurer de nouveau, de ces larmes qui viennent du fond du cœur, car la tristesse est trop grande.
Quand elle pense à lui, à son regard, à son sourire, elle s'enfonce dans un gouffre de souvenirs et de nostalgies.
Non, elle n’a pas de remords. Elle a été avec lui ce qui était écrit qu'elle soit. Et sa mort n'est pas une punition de Dieu, mais l'accomplissement logique d'une destinée. Elle a seulement quelques regrets, peut-être de ne pas toujours l'avoir compris, de ne l'avoir pas assez aimé, avec plus de tendresse et plus de gestes d'affection. Mais elle est comme ça, façonnée par la vie, trop près des petites contraintes journalières. Lui était au travail, elle à la maison, ménagère, mère, femme.
Tout cela ne veut plus rien dire maintenant. Elle est toute seule, du matin jusqu'au soir, dans l'attente d'un sommeil qui ne veut pas venir, avec ce chagrin qui ne veut pas partir et qu'il ne faut pas montrer. Elle est là, dans sa robe noire, cela se fait paraît-il, mais c'est son cœur qui est en deuil et cela, personne ne le voit.
Elle lui parle. Il faut bien ne pas le laisser seul lui aussi. Elle lui raconte ce qu'elle fait, lui demande conseil. Et elle lui dit qu'elle l’aime, comme pour rattraper ce qu'elle n'a pas assez fait. Jamais elle ne se pose la question de savoir où il est maintenant. Il est là. Ce que l'on appelle l’âme n'a pas été détruite. L'énergie cosmique qu’il avait en lui, vient de rejoindre l'énergie cosmique qui l’a créé. Elle sait que le dialogue va se poursuivre jusqu'au moment où elle-même va remonter vers le ciel.

Lien ver le blog de l'auteur

 


Alors, elle sourit. Elle sait très bien qu’elle ne va pas le revoir comme il était quand il était vivant. Mais elle devine que cette rencontre va être extraordinaire, dans une autre dimension. Et peut-être pour toujours si ce mot signifie quelque chose de comparable à ce qu'elle entend par toujours.

J-LdL

L’agenda des activités culturelles et artistiques Sans oublier la Saint Valentin qui tombe un mercredi !... 


Dommage, les enfants seront peut-être là le mercredi... Faites preuve d'imagination, et surtout ne remettez jamais à plus tard !

Une idée “cadeau” originale...  


Il faut anticiper car le plan exige qu'on s'y prenne quelques jours avant le 14 Février. “Valentin(e)” trouvera dans sa boîte aux lettres une enveloppe à son attention contenant un petit mot et 4 cartons de couleur : un noir, un rouge, un vert, un jaune + une enveloppe timbrée à votre attention pour la réponse. Sur chacun de ces petits cartons vous écrirez quelque chose. Là je suggère à chacun de faire selon ses goûts et ceux de l'âme soeur. Pour vous donner une idée, voici un exemple : Noir :  “Lequel de nous deux domine l’autre ? Veux-tu vraiment le savoir” , Rouge : “Le plus beau des plaisirs: Celui des sens…” Vert : “La romance! Qui a dit que ça n’existait plus ?”  Jaune : “Une soirée comme les autres ? Ou peut-être pas…” Ne restera plus au destinataire qu’à choisir l’un des cartons, le mettre dans l’enveloppe timbrée et renvoyer par la poste. Évidemment, vous l’avez compris, chaque carton correspond à une soirée différente… Le noir : petit diner romantique puis… nouvelle expérience ?     Le rouge : un bon petit plat fait maison, avec bougies parfumées, petite musique, massage , etc… Bref, les sens! Le vert : restaurant, fleurs, chocolats… mettez le paquet! Le jaune : une sortie totalement originale : concept bar, resto exotique, etc… Dès que vous recevrez la réponse, à vous de mettre en oeuvre la belle surprise !

Il l’a dit... et écrit

“Avant d’aller chez le coiffeur, je lui coupe toujours les cheveux “

Kamagurka est le pseudonyme de Luc  Zeebroeck, né en 1956 à Nieuport (Flandre-Occidentale). Il est un auteur de bande dessinée, peintre, humoriste et dessinateur belge flamand. Extrêmement célèbre en Flandres et aux Pays-bas, il a reçu l'Adhémar de bronze en 1978, et en reste en 2015 le plus jeune récipiendaire.  Il a notamment publié dans The New Yorker, Hara-Kiri, Charlie Hebdo, et le journal Néerlandais NRC Handelsblad.  Ses bandes dessinées (près de trente albums) associent un trait extrêmement  simple, paraissant presque bâclé, à des dialogues étranges tirant l'ensemble vers l'absurde,  le non-sens, en vue de dénoncer la réalité parfois sordide de la médiocrité humaine.  Citation illustrant bien  le surréalisme belge à la Magritte (ceci n’est pas une pipe)



Près de chez vous.
Vous empruntez laRoute D 209 ?


SOYEZ TRèS PRUDENTS ! Sur la Route D209 qui monte vers Viens, à quelques centaines de mètres (sur la Commune de Caseneuve, hauteur “Les Jonquets”), des chevaux s’échappent régulièrement et errent en toute liberté... De jour comme de nuit.Sans prendre aucun parti, La Cerise veille sur la sécurité de ses lecteurs.